Acheter un monte-escalier d’occasion : est-ce une bonne idée ?


INTÉRIEUR / dimanche, juillet 18th, 2021

Étant donné que les monte-escaliers neufs peuvent être particulièrement onéreux, beaucoup de personnes se tournent vers le marché d’occasion. Mais est-ce une bonne idée et comment s’y prendre pour choisir un monte-escalier occasion ?

Les options pour acheter un monte-escalier d’occasion

Les prix des monte-escalier de première main varient souvent entre 2 500 et 12 000 euros. Les modèles les plus sophistiqués et innovés peuvent coûter plus de 20 000 euros. Il s’agit donc d’un investissement conséquent, qu’on peut réduire en optant pour des appareils d’occasion. C’est alors possible d’acheter un monte escalier occasion sur un site de petites annonces généralistes, sur des plateformes e-commerce, auprès de particuliers ou de professionnels. Le passage par des spécialistes, fournisseurs ou fabricants, permet d’avoir accès à des appareils reconditionnés, avec tous les avantages que cela présente. Acheter chez un spécialiste est évidemment l’option la plus recommandée.

Les avantages et inconvénients d’un modèle d’occasion

Le prix réduit est certainement la raison principale, si ce n’est la seule, de choisir run monte-escalier d’occasion. On retrouve beaucoup de modèles autour de 2 000 euros, et même à partir de 700 euros, avec des réductions qui peuvent dépasser les 50 %. Mais le risque de se retrouver avec un appareil de qualité moindre est présent si l’on passe par les sites de petites annonces et par des revendeurs particuliers. En effet, chaque monte-escalier est conçu sur mesure selon la structure d’un escalier et les besoins d’un client. À son rachat, il perd son caractère unique et nécessite d’être adapté aux nouvelles conditions d’usage.

Les critères pour acheter un monte-escalier d’occasion

Afin de pouvoir économiser sur son monte-escalier d’occasion sans pour autant sacrifier la qualité, il y a un certain nombre de critères à suivre. Tout d’abord, il faudra choisir un modèle convenable à la structure de son escalier qui peut être droit ou tournant (courbes, virages ou en colimaçon). Pour les monte-escaliers courbes, c’est en général difficile, voire impossible, de l’adapter à un nouveau type d’escalier. Les choses sont beaucoup plus simples avec les modèles droits. C’est ensuite important de vérifier le bon fonctionnement de toutes les pièces et l’état de la chaise. Fonctionnalité, confort et sécurité doivent être combinés dans le monte-escalier d’occasion à acheter. Il ne sera évidemment pas aussi performant qu’un modèle neuf.

Le choix du reconditionné pour préserver les garanties

Comme indiqué avant, c’est recommandé de passer par les fournisseurs pour acheter un monte-escalier d’occasion. Ces professionnels du domaine proposent en effet des appareils reconditionnés qu’ils récupèrent auprès d’autres clients sous certaines conditions (appareils de moins de 5 ans). Ils remplacent les pièces défectueuses et effectuent les travaux nécessaires pour s’adapter aux besoins des nouveaux acheteurs. Ce qui garantit la qualité du produit, une installation prise en charge par des techniciens compétents et surtout la préservation des garanties. En effet, les constructeurs incluent systématiquement les garanties sur les pièces réparées. C’est en plus possible d’accéder aux aides financières pour l’achat d’un monte-escalier reconditionné et installé par un professionnel.

Pour trouver facilement le bon monte-escalier d’occasion, c’est conseillé d’utiliser un comparateur d’offres spécialisé et de demander plusieurs devis.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments